Entretenir ses produits

Couette Drouault


 


 

bouton



Comment entretenir sa couette ?

Bien souvent préférées aux couettes synthétiques grâce à leur grande qualité, les couettes naturelles haut de gamme sont les alliés parfaits pour un sommeil reposant et relaxant.


Composées de matériaux naturels tels que le duvet ou la soie, les couettes naturelles ont un coût plus élevé que les couettes synthétiques tout en prodiguant une longévité bien supérieure à leurs homologues (10 à 15 ans pour les couettes naturelles contre 4 ans pour les autres).


Mais cette pérennité n’est effective qu’à condition que vous preniez un soin tout particulier à leur entretien. Découvrez donc notre guide, afin de vous occuper au mieux de votre couette sur mesure Drouault.

Les Couettes en duvet :

Très sensibles au lavage, les couettes en duvet ne nécessitent qu’un seul lavage par an. Du fait de leur composition, chaque lavage est toujours une étape compliquée, voilà pourquoi nous vous conseillons deux méthodes de nettoyage : confiez-la à un professionnel ou lavez-la chez vous. Cependant que vous optiez pour l’une ou l’autre des méthodes, prenez bien le temps de vérifier l’ensemble de votre couette. Si cette-dernière a subi des dommages (trous, coutures décousues etc..), pensez à régler le problème avant son nettoyage.


Le pressing :


Confier votre couette à un professionnel est la meilleure solution pour son entretien. En effet, en précisant bien sa composition, le professionnel saura nettoyer au mieux votre couette grâce à son expertise, mais également en utilisant des outils adaptés. Un autre avantage réside dans le fait qu’un professionnel saura faire disparaître les éventuelles tâches présentent sur votre couette naturelle sans abîmer le tissu et le duvet.


A votre domicile :


Si vous ne souhaitez pas donner votre couette haut de gamme à un professionnel, vous pouvez laver cette-dernière chez vous, mais à certaines conditions.


Tout d’abord assurez-vous que votre machine possède la contenance adaptée à votre couette, en effet un tambour trop petit pour votre couette aura tendance à écraser son duvet et à en abîmer les fibres. Dans ce cas, préférez l’utilisation d’une machine dans une laverie (dont le tambour sera plus grand).


Concernant les produits à utiliser, optez pour des détergents naturels ou bien des lessives douces, qui participeront à préserver le duvet et la fibre de votre couette naturelle. A contrario, l’utilisation de produits assouplissants est prohibée, car ils ont tendance à abîmer le duvet des couettes.


Enfin, ne lavez pas à plus de 40° et surtout, optez pour un cycle d’essorage très court, afin de protéger au mieux le duvet.


Le séchage et l’entretien :


Une fois votre couette naturelle lavée, deux options s’offrent à vous : le séchage naturel et le séchage en machine.


Si vous optez pour le séchage en machine, sélectionnez une température douce (pas plus de 50°) et pensez à ajouter dans le tambour, une ou deux balles de séchage (les balles de tennis fonctionnent également) afin de bien séparer le duvet.


Pour un séchage naturel, étendez votre couette et tapotez-la régulièrement afin de répartir et séparer correctement les flocons du duvet.

Les couettes en soie :


Si les couettes en duvet sont compliquées à entretenir, le processus de nettoyage des couettes en soie est relativement simple (attention à ne pas laver votre couette en soie avec de l’eau). En cas de tâche, veillez à nettoyer uniquement l’enveloppe en coton (attention à ne pas humidifier la soie) en utilisant une lessive adaptée aux tissus fragiles et à la soie.


Le nettoyage :


Si vous devez vraiment nettoyer votre couette naturelle, nous vous conseillons fortement de passer par un professionnel du lavage. Ce dernier aura une connaissance nécessaire au lavage de la soie, ainsi que les produits adaptés. Pensez surtout à signaler la composition de votre couette naturelle lorsque vous la déposerez.


L’aération et conservation


Afin d’entretenir au mieux votre couette en soie, pensez à l’aérer deux à trois fois par an, en évitant cependant une exposition directe au soleil. Ce processus est primordial pour l’entretien de votre couette haut de gamme car il permet à la soie de se régénérer et de reprendre du volume.


Enfin, lorsque vous n’utilisez pas votre couette, penser à la ranger dans un endroit sec, idéalement dans sa housse valise fournie à l’achat, mais surtout au frais et à l’abri du soleil.


Si vous suivez ces conseils à la lettre, vos couettes naturelles auront une durée de vie comprise entre 10 et 15 ans, ce qui vous laisse donc largement le temps de profiter d’un sommeil reposant et confortable.

Les Couettes synthétiques :


Le lavage :



Il est conseillé de se conformer, pour chaque produit, aux instructions figurant sur leur fiche produit ainsi que sur leur étiquette pour un entretien adapté et respectueux. Pour les couettes 140x200, l’usage d’un lave-linge 5 kg standard est approprié, cependant pour les couettes de dimensions supérieures, il faut utiliser un lave-linge de plus grande capacité, il est donc conseillé de confier sa couette à une laverie ou à un pressing. Il est très important d’utiliser un programme d’essorage modéré afin de ne pas abîmer le garnissage.


Le séchage :


Il est important de faire un séchage en machine à température modérée et d’y ajouter une balle de tennis qui aidera à redonner du gonflant au produit. Il est conseillé de laisser la couette à l'air libre avant de l'utiliser pour éliminer tout risque d'humidité.


Si vous avez des questions concernant nos produits ou sur l’entretien de votre linge de lit ou couettes et édredons, nous vous invitons à nous contacter via notre site internet www.drouault.net.



  1. dès 7 300,00 € dont eco-part. 0.1 €
  2. dès 419,00 € dont eco-part. 0.1 €
  3. dès 219,00 € dont eco-part. 0.1 €
  4. dès 90,00 € dont eco-part. 0.1 €

Comment entretenir son oreiller ?

Le choix d’un oreiller en plume doit être réfléchi. Un oreiller bien entretenu peut avoir une durée de vie de quatre ans en moyenne. Il est donc intéressant de ne pas privilégier uniquement la notion de prix mais également l’entretien. Secouer son oreiller tous les jours au lever ou au coucher permet au duvet de garder son gonflant et sa qualité.


Le lavage :


L’oreiller en plume :


Lors du passage en machine, il est important de le laver à 40 degrés ; plus chaud, vous risquez d’abîmer votre oreiller en plume. Veillez à ce que la machine soit complètement remplie et que l'essorage soit réduit (maximum 500 tours/minute) pour éviter de déchirer le pochon de fibre.



L’oreiller synthétique :



Ils peuvent être lavés en machine (5kg) mais tout comme pour les oreillers en plume, il est important que l’appareil soit complètement rempli et que l'essorage soit réduit (maximum 500 tours/minute) pour éviter de déchirer le pochon de fibre.

Séchage :


Comme pour les couettes, il est possible d’ajouter une balle de tennis lors du séchage en machine pour garder l'aspect gonflé de l'oreiller. Il est important qu’il soit entièrement sec avant de l’utiliser. Aérez également votre chambre, cela permet d’allonger la durée de vie de l’ensemble de votre literie puisque les températures basses tuent les acariens ainsi que les bactéries. Il est important de soigner l’ensemble de sa literie, qu’il s’agisse des oreillers, de la couette ou du matelas : en prendre soin permet d’allonger significativement leur durée de vie.

Comment entretenir son surmatelas ?

Les Surconforts® de matelas DROUAULT s'entretiennent comme une couette. Cependant l'usage d'une machine standard de 5kg n'est pas conseillé, il est préférable d’utiliser un lave -linge de plus grande capacité. Pour un entretien en toute sérénité, il est recommandé de confier son surmatelas à un pressing qui saura prendre soin du produit. Pour un confort optimum et en fonction de l’usage, il est recommandé de remplacer son Surconfort de matelas synthétique tous les 2 à 3 ans et la version naturelle tous les 3 à 5 ans.

Comment entretenir son linge de lit ?

Percale de coton

Il est possible de laver la percale de coton à 60°C maximum et de la sécher en machine avec un programme délicat. Il est conseillé de repasser ce linge de lit à température moyenne et de ne pas faire de nettoyage à sec.


Satin de coton

Pour respecter la qualité du satin de coton, il est recommandé de le laver à 40°C maximum et de le sécher avec un programme délicat. Le satin de coton peut être repassé à température moyenne mais ne peut être nettoyé à sec.

Comment entretenir sa protection literie ?

La majorité des protections de literie proposées sur le site peuvent être lavées et séchées en machine mais chaque tissu utilisé possède des conditions de lavage particulières. Il est donc très important de bien contrôler les indications faites sur les fiches produits ainsi que sur l’étiquette de chaque produit avant de procéder à son entretien.